Installer ce thème
Quand NKM dit que “le métro est un lieu de charme”

viedeparisien:

image

"Le métro est pour moi un lieu de charme, à la fois anonyme et familier. Je prends souvent les lignes 13 et 8 et il m’arrive de faire des rencontres incroyables. Je ne suis pas en train d’idéaliser le métro, c’est parfois pénible, mais il y a des moments de grâce.” 
Nathalie Kosciusko-Morizet 

X-Ray and Anatomical Stained Glass Windows by Wim Delvoye


 

wonderlandecho:

Psycho(1960)

wonderlandecho:

Psycho(1960)

myampgoesto11:

Damien Hirst & Alexander McQueen Collaboration 

To celebrate the 10th anniversary of McQueen’s iconic skull scarf, 30 limited edition designs have been exclusively produced and are available from November 15th.

un-ange-devaste-par-lhumour:

" Je ne suis peut-être jamais allée très loin dans certains de mes désirs, et le peu que j’ai fait m’a retranchée de la société que je méprisais avant qu’elle m’eût reconnue et jugée. De nos jours on peut aisément se faire honnir. Nous vivons une époque formidable et sinistre, merveilleuse et terrifiante, où toute élévation de l’esprit est une condamnation. Je me demande si nous sommes plus libres qu’en d’autres temps, le matérialisme est roi. Les poètes ont survécu à tous les modes d’inquisition et de vie. Où sont de nos jours les poètes? Il en pullule, je crois, mais la société ne les reconnaît pas. (…) Il y a en moi une singulière disposition qui me retranche des hommes. A de certains moments, l’envergure de mon orgueilleuse pensée me soulève du monde. Dès que j’ai vu et marché, je n’appartenais déjà plus aux gens. Ciel! qu’il est hasardeux et stupide peut-être, par des mots si ordinaires, de vouloir communiquer le trop difficile. (Lettre à Guy Dupré, qui ne lui répondit pas, et le regretta beaucoup après la tragique mort de Sunsiare, tuée à 27 ans - une de plus! - dans un accident de voiture aux côtés de Roger Nimier).

L’inaccessible, la mythique, le fantasme absolu, l’icône des icônes : Sunsiare de Larcone.

http://www.franceculture.fr/emission-l-heure-du-documentaire-sunsiare-de-larcone-2012-07-26

 ”Les journaux publient la photo de Nimier et de Sunsiaré sur leur lit de mort, dans la chapelle ardente de l’hôpital. Le front ceint d’une bandelette, tristes et beaux comme de jeunes dieux inconnus. Inaccessibles. " (Matzneff dans son Journal.)

la mort viendra et elle aura tes yeux